Préambule

René CAPO à été coordinateur du comité de vigilance de Biscarrosse depuis sa création en 2001 jusqu'en 2014 ainsi que du collectif Aquitain contre les rejets en mer (2005-2006).

Il est également l'un des membres fondateurs de l'Association pour la Défense, la Recherche et les Études Marines de la Côte d'Aquitaine (ADREMCA) en 1979.


Si vous désirez recevoir les articles de presse associés aux différents topics de ce blog, vous pouvez les demander aux courriels suivants : rcapo@orange.fr et eric.capo@hotmail.fr

Pour vos recherches, nous vous conseillons l'utilisation de l'onglet "Recherchez"

lundi 30 octobre 2017


Préconisations du     "CESER"

 Maintenir la qualité et la fonctionnalité des écosystèmes littoraux
et
partir à la reconquête de la qualité de l'eau dans notre Région.

Natalia Pulido de la Uz  et  Valentine Diard-Martin,
Chargées de mission Programme "Gardiens de la côte" de Surfrider se sont rendu Le 5 juillet 2017 à la conférence du CESER sur "La qualité des eaux de littoral de la Nouvelle Aquitaine"

 Elles ont bien noté que le sujet sur les micropolluants a été traité plusieurs fois pendant la conférence ainsi que pendant la partie de questions et remarques.

Elles signalent également qu'il y a un groupe de recherche à l'Université de Pau qui travaille sur le sujet.

 Le CESER ne hisse pas le pavillon bleu !

( Conseil Economique, Social et Environnemental Régional)

C'est une assemblée consultative composé d’acteurs économiques et sociaux représentatifs de la société civile.

Vous trouverez une lecture vivement recommandée des deux rapports sur le site :  http://ceser-nouvelle-aquitaine.fr/essai-6/

 - Le rapport  "La qualité des eaux littorales en Nouvelle-Aquitaine"

et

 - La synthèse du rapport  "La qualité des eaux littorales en Nouvelles Aquitaine"

 Pour plus d'informations :


*****************
Entretien à Biscarrosse avec Léa PRATS et Antoine BRUGE de  Surfrider  "Gardien de la Côte" venus de Biarritz.

 Antoine BRUGE- René CAPO - Léa PRATS
 
Cette rencontre a eu lieu à Biscarrosse à la demande de Léa le vendredi 08 février 2017 en présence de Marie-Claire Lorin, animatrice équipe locale CCFD-Terre Solidaire.
Ce fut 2 h 30 de discussion et d'échange au cours desquelles nous avons évoqué les nombreux problèmes liés au littoral aquitain mais également à l'environnement planétaire.
 J'ai été très heureux de recevoir Léa et Antoine et je les remercie vivement pour l'intérêt qu'ils portent aux actions menées par le Comité de Vigilance de Biscarrosse.
 Pour lire le compte-rendu de la rencontre :
 
Je garde également un excellent souvenir des contacts établis depuis septembre 2000 avec les jeunes "Chargés(es) de mission" de Surfrider.
 Un petit rappel historique :

Création du Comité de Vigilance en 2001 avec comme président le docteur Pierre Junca, ancien maire de Biscarrosse avec :
 - Caroline Applagnat pour Surfrider-Foundation Biarritz
 
- Jean-Marc Vigneaux pour Bisca-Surf
- Jocelin Lartigues pour "Le Poulp" ( Pour Un Littoral Propre)

- René Capo pour l'ADREMCA
 Le maire de Biscarrosse Alain Dudon (nouvellement élu) et Aline Grenier-Sargos conseillère municipale avaient  souhaité s'intégrer rapidement au nouveau comité de vigilance.

Je remercie Léa, Natalia, Valentine et Antoine pour leur implication au service de tous et je les prie de bien vouloir m'excuser pour mon manque de réactivité.
Sans oublier tous les autres jeunes chargés(es) de mission de Surfrider avec lesquels nous avons travaillé en étroite coopération dans un  climat de grande confiance depuis septembre 2000 :
 
Caroline Applagnat
Elsa Laugerie
Antoine Yvenat 
Johan Léglise
Olivier Barrière
Cendrine Templier
Cristina Barreau, 
Magali Vergnaud,
Katixa Huguenard
Boris Masseron,
Mélanie Merlaud
Mathilde Destenabes
Jérémie PICHON
Kévin Nahélou
En m'excusant auprès de ceux et celles que j'aurais involontairement oublié.
Un bel exemple :
 
Cendrine Templier venue de Biarritz avec son porte-voix au port d'Arcachon le 30 avril 2005 pour se battre contre le projet de clapage en Mer des 300.000 m3 de vases portuaires du port d'Arcachon.
 
C'est au cours de toutes ces rencontres que j'ai acquis la conviction que rien ne pourra se réaliser de sérieux et d'efficace sans la contribution de cette jeunesse dans le combat à mener pour la préservation de notre environnement.
René Capo
 

 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire