Préambule

René CAPO à été coordinateur du comité de vigilance de Biscarrosse depuis sa création en 2001 jusqu'en 2014 ainsi que du collectif Aquitain contre les rejets en mer (2005-2006).

Il est également l'un des membres fondateurs de l'Association pour la Défense, la Recherche et les Études Marines de la Côte d'Aquitaine (ADREMCA) en 1979.


Si vous désirez recevoir les articles de presse associés aux différents topics de ce blog, vous pouvez les demander aux courriels suivants : rcapo@orange.fr et eric.capo@hotmail.fr

Pour vos recherches, nous vous conseillons l'utilisation de l'onglet "Recherchez"

lundi 30 mai 2022

 Dans les rivières du monde entier, les médicaments coulent de source

Le Ravi, qui se jette dans l’Indus, traverse Lahore au Pakistan. Les prélèvements qui y ont été effectués mettent en évidence une forte présence de résidus de médicaments. © Crédit photo : ARIF ALI/AFP

Par Jean-Denis Renard - jd.renard@sudouest.fr

Publié le 28/05/2022 

Une étude au très large périmètre a récemment mis en lumière une pollution aux médicaments qui n’épargne quasiment aucune des rivières de la planète. Le sujet sera au centre d’un colloque au mois de juillet à Bordeaux

C’est le lot commun des rivières de la planète, petites et grandes, au nord comme au sud. Partout, les substances actives des médicaments que nous absorbons y sont détectées. Presque partout. Selon une étude d’une ampleur inégalée, publiée en février dans la prestigieuse revue américaine « Proceedings of the National Academy of Sciences » (PNAS), seuls deux des cours d’eau échantillonnés sont épargnés. La Skogafoss, l’une des cascades les plus célèbres d’Islande, et l’Orinoco, qui traverse un village de l’ethnie Yanomami au Venezuela, sont vierges de toute molécule médicamenteuse parmi les 61 qui étaient recherchées. Ailleurs, le tableau n’est pas bien rose.

Le rôle des médicaments dans la contamination des eaux sera l’un des thèmes centraux du colloque organisé le 11 juillet à Bordeaux (lire ci-dessous)…. 

Pour lire la suite de l’article : ( réservée aux abonnés )   https://www.sudouest.fr/sante/dans-les-rivieres-du-monde-entier-les-medicaments-coulent-de-source-11097246.php

************************

Pour plus d’infos…

A)    Agence de l'eau Adour-Garonne

*     Vous souhaitez en savoir plus sur les micropolluants dans l'eau et l’enjeu qu’ils représentent pour le vivant ?

 *     Inscrivez-vous gratuitement au colloque du 11 juillet à Bordeaux !

 *     Programme et inscription : https://bit.ly/3Ol76wx

  

B)     « Le plus grand fléau, ce sont les micropolluants »

https://www.sudouest.fr/environnement/peche/le-plus-grand-fleau-ce-sont-les-micropolluants-8440206.php

 

C)     Le Comité de Vigilance Environnement de Biscarrosse avait en 2014 organisé à Biscarrosse la 1 ère Conférence-débats grand public sur les Micropolluants avec la participation de Agence de l'eau Adour-Garonne, de l’Université de Bordeaux 1 et la Société DEGREMENT.  

https://cote.labex.u-bordeaux.fr/Actualites/Retour-en-video-sur-la-conference-grand-public-Les-micropolluants-dans-notre-environnement-Les-enjeux-pour-l-epuration-Centre-Culturel-de-Biscarrosse-28-juin-2014-i2476.html

  

samedi 7 mai 2022

 

Pesticides : une vaste étude démontre leurs effets nocifs sur la biodiversité

Un agriculteur s’apprête à pulvériser des pesticides sur une parcelle cultivée en Charente-Maritime, entre Saint-Jean-d’Angély et Matha. © Crédit photo : XAVIER LEOTY / “SUD OUEST”

 

Par Jean-Denis Renard - jd.renard@sudouest.fr
Publié le 05/05/2022

Une vaste expertise scientifique conduite sous l’autorité de l’Inrae et de l’Ifremer conclut à des impacts avérés des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité. Ses résultats ont été présentés ce 5 mai

Un exercice d’une telle ampleur n’avait pas été mené en France depuis le mitan des années 2000. Pendant deux ans, 46 experts ont passé en revue la littérature scientifique sur les impacts des produits phytopharmaceutiques - ils font partie de la famille plus vaste des pesticides - sur le vivant, en métropole et dans les Outre-mer. On ne pourra guère brocarder leurs conclusions au motif qu’elles seraient militantes. Ce sont deux organismes de la recherche publique qui ont été sollicités par l’État, l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer) et l’Inrae (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement). Ils sont peu suspects de verser dans le dénigrement du modèle agricole.

Pour lire la suite de l’article :

https://www.sudouest.fr/environnement/pesticides/pesticides-une-vaste-etude-demontre-leurs-effets-nocifs-sur-la-biodiversite-10826908.php#:~:text=Ils%20affaiblissent%20nombre%20d'esp%C3%A8ces,plus%20%C3%A0%20retrouver%20la%20ruche

**********************

Pour plus d’informations :

-        Le Comité de Vigilance de Biscarrosse,  l'Office du Tourisme & la Ville de Biscarrosse avaient organisé le 28 juin 2014 la première Conférence-Débats, grand public sur les micropolluants :

 

« L'impact des micropolluants sur la santé humaine et les enjeux pour l'épuration ? »

Avec la participation :

D’Hélène BUDZINSKI Université de Bordeaux 1

Jean Pierre REBILLARD Agence de l’eau Adour Garonne

Géromine ALBERTINI & Jean Michel GRENAINGAIRE Société Degrémont  Suez Environnement

 

Reportage sur la conférence-débats avec vidéo :

http://renecapo.blogspot.com/search?q=25+novembre+2014+%3A+Reportage+de+la+conf%C3%A9rence-d%C3%A9bats+du+28+juin+2014

 *******

 -        Toujours sur les micropolluants, un article du Sud Ouest de Sabine Menet du 04 12 2014 :

« Le plus grand fléau, ce sont les micropolluants »

          https ://www.sudouest.fr/environnement/peche/le-plus-grand-fleau-ce-sont-les-micropolluants-8440206.php

 

-        Repris par « Maison de la Nature et de l’Environnement de Pau » :

         https ://mne-pau.org/spip.php?article409

     

mercredi 20 avril 2022

 

De la part du Professeur Dominique Belpomme, cancérologue et président de l’ARTAC.

La ville de  Biscarrosse, l’Association des propriétaires de Biscarrosse-plage et Lac, l’Office du Tourisme et Le Comité de Vigilance de Biscarrosse  l’avaient invité à intervenir à la Conférence-débat du 15 avril 2007 au cinéma « Atlantic » de Biscarrosse-plage sur :

« Les substances chimiques – Quelles incidences sur notre santé ? »
http://renecapo.blogspot.com/search?q=%C2%AB+Ces+substances+chimiques+qui+nous+entourent+et+menacent+notre+sant%C3%A9+%C2%BB+15+avril+2007%2C+Cin%C3%A9ma+Atlantic%2C+Biscarrosse+plage

 Vous trouverez sur le site un CR de Claude MULLER membre du Comité de Vigilance de Biscarrosse

********

 Chers adhérents, chers donateurs,

Vous trouverez ci-joint notre 101ème bulletin d’information avec la reprise de nos activités.
La pandémie semble enfin derrière nous mais la situation économique et sociale est toujours de

plus en plus difficile. De plus notre combat, bien qu'essentiel si l'on veut gagner la guerre contre la
cancer, devient de plus en plus difficile car les pressions lobbyistes sont de plus en plus
oppressantes et même si nous avons raison, il est toujours difficile d'avoir raison en premier
comme ce fut le cas par exemple avec la Chlordécone aux Antilles car la polémique lancée à notre
encontre fut difficile à combattre et reste ancrée dans la mémoire de certaines personnes.

N’oubliez pas que l’ARTAC est la seule association de lutte contre le cancer incriminant la pollution
environnementale comme étant à l’origine de nombreux cancers et donc prônant la prévention
environnementale.

Merci donc de nous aider à poursuivre sans relâche notre tâche pour le bien de tous.

En renouvelant votre cotisation, en nous aidant à la mesure de vos moyens et en léguant à
l’ARTAC, vous participez à préserver notre indépendance scientifique et à assurer notre avenir.

Bien fidèlement à vous,

 Pr. Dominique BELPOMME

Président de l’ARTAC

www.artac.info

Pour nous aider à poursuivre nos travaux sur les liens entre cancer et environnement, vous pouvez adhérer ou faire un don à l’ARTAC. Consultez notre site internet sur www.artac.info.

 Pour se désinscrire de la Newsletter Appel de Paris, il suffit de répondre à cet email en indiquant dans le sujet "se désinscrire".

jeudi 31 mars 2022

Pyrénées : 

   comment les scientifiques ont trouvé 141 molécules toxiques dans les lacs d’altitude.

Par Thibault Seurin - t.seurin@sudouest.fr

Publié le 28/03/2022

Les chercheurs Dirk Schmeller et Adeline Loyau ont utilisé une technique pionnière dans les lacs pyrénéens. Ils pointent la présence de molécules présentes dans des antiparasites et des insecticides

                
Les scientifiques ont utilisé un « échantillonneur passif », simulant un organisme vivant, afin de récolter les molécules. © Crédit photo : Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement de Toulouse

Nichés en hauteur, les lacs de montagne semblent imperturbables. Ils sont pourtant loin d’être des sanctuaires épargnés par les effets délétères de l’activité humaine. Deux chercheurs toulousains ont publié en mars une étude qui révèle une pollution chimique dans huit lacs pyrénéens. Parmi eux, celui d’Ansabère en Béarn.

 Pour lire la suite :

https://www.sudouest.fr/pyrenees-atlantiques/bearn/pyrenees-comment-les-scientifiques-ont-trouve-141-molecules-toxiques-dans-les-lacs-d-altitude-10333204.php?fbclid=IwAR2Pq7-38422mgUkD1s61yMiTh5DuOz9wWlq0dddxwzLCRuAywOA7pLNrU0

mardi 15 février 2022

          Agenda des conférences de la Société Scientifique d’Arcachon pour 2022

( Médiathèque du MA.AT à coté de la gare d’Arcachon )

https://www.ville-arcachon.fr/maat-2/

 

Vendredi 18 février. 18h-20h.

Conférenciers :

Charlotte Lefebvre et Edgar Dusacre. Doctorants (Université de Bordeaux).

Titre.

« Caractérisation, dégradation et impact des micro-plastiques en milieu marin et sur le littoral aquitain »

 

Vendredi 11 mars. 18h-20h.

Conférencier :

Dr. Bruno Malaizé. Maître de conférences, (Université de Bordeaux).

Titre.

« Le rôle du climat dans la transformation d'anciennes civilisations : des Mayas à l'Ile de Pâques. »

 

Vendredi 13 mai. 18h-20h.

Conférencier :

Cécile Massé. Chargé de mission à l’Office Français de la Biodiversité (OFB).

Titre.

« Les espèces marines introduites dans le Bassin d’Arcachon. »

 

Vendredi 8 juillet. 18h-20h.

Conférencier :

François Thierry. Archéologue (université Michel Montaigne).

Titre.

« Les boiates dans l’antiquité romaine »

 

Vendredi 7 octobre. 18h-20h.

Conférencier :

Dr. Isabelle Auby. Institut Français pour l’Exploitation de la Mer (IFREMER Arcachon).

Titre.

« Le Bassin d’Arcachon, un espace surveillé de près. »

 

Vendredi 25 novembre. 18h-20h.

Conférencier :

Nicolas Lavesque. Ingénieur de recherche (CNRS, université de Bordeaux).

Titre.

« Les vers marins, entre propriétés étonnantes et découvertes de nouvelles espèces »

De la part de Jean-Marie Froidefond

https://www.francebleu.fr/infos/societe/arcachon-un-appel-au-mecenat-pour-sauver-le-musee-aquarium-1605541225

vendredi 4 février 2022

 

Dans quel monde vivons nous ?

************

Des milliers de poissons pêchés par erreur rejetés dans le golfe de Gascogne

Publié le 03/02/2022 à 18h02 • Mis à jour le 04/02/2022 à 10h02

Écrit par Sophie Goux

                  

·        La Rochelle

·        Charente-Maritime

·        Nouvelle-Aquitaine

L'organisation internationale Sea Shepherd dénonce le rejet à la mer des milliers de poissons morts au large du Golfe de Gascogne. Quatre navires usines sont sur la zone, l'organisation les soupçonne de cet acte théoriquement interdit.

Un véritable banc de poissons morts. L'image est saisissante. C'est l'organisation Sea Shepherd qui a posté les photos sur les réseaux sociaux. Les faits se sont produits à environ 300 kilomètres au large de La Rochelle, dans le golfe de Gascogne ces derniers jours.

Près de 100.000 merlans bleus retrouvés morts au large du golfe de Gascogne. • © Sea Shepherd

Pour lire la suite de l’article :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/charente-maritime/la-rochelle/des-milliers-de-poissons-peches-par-erreur-relaches-dans-le-golfe-de-gascogne-2447286.html

dimanche 30 janvier 2022

 

Portrait // Gisèle et Robert Mora : une vie d’ostréiculture.

Robert et Gisèle Mora sont ostréiculteurs de métier. Ils nous racontent l’opération  « Résur », suite à laquelle des huîtres japonaises importées du Canada ont débarqué sur le Bassin.

 TVBA TV Bassin d'Arcachon    

https://www.youtube.com/watch?v=TpIuGu9ZAuM&t=366s

*************

En retrouve Gisèle MORA en jaune avec à sa droite le docteur Pierre JUNCA, ancien maire de Biscarrosse et tout à gauche Bernard PELTIER, en bleu,  vice président du Comité de Vigilance de Biscarrosse à l'époque en tête de la manifestation du 30 avril 2005 pour s’opposer aux rejets en Mer des 300.000 m3 de vases portuaires polluées du port d’Arcachon.

Départ du port d’Arcachon pour se rendre à la Mairie pour rencontrer Yves FOULON, maire d’Arcachon

Arcachon le 30 avril 2005

 Reportage : http://renecapo.blogspot.com/search?q=manifestation+du+30+avril+2005+au+port+d%27Arcachon+